Historique


La montagne de la Fage qui culmine à plus de 900 m est le premier relief important des contreforts des Cévennes. Depuis la préhistoire, les éleveurs y ont séjourné avec leurs troupeaux. A 780 m d’altitude, le mas de Cézas, véritable tour de gué implantée vers 1450 sur le versant sud de la Fage a permis la surveillance des passages muletiers entre Sumène et Saint-Hippolyte du Fort. De cette pointe sud du Parc National des Cévennes on aperçoit par temps clair le mont Ventoux, les Alpilles, le Grau du Roi, le Pic Saint Loup et les Causses.

Les sept propriétaires successifs qui ont occupé cette bâtisse ont emporté avec eux l’histoire rurale de ces Cévennes méridionales, mais il en reste de nombreux vestiges à découvrir au détour d’innombrables sentiers qui sillonnent cette région. Tandis que s’écoulent les saisons si contrastées l’histoire s’est construite riche d’événements et d’enseignements.

En 1954, cette bâtisse a été fermée pour cause d’expropriation des terres, bois et parcours qui l’entouraient. En 1978 Joseph BOISSEAU achète cette bâtisse, la restaure peu à peu en y développant une activité agricole (polyculture, élevage) et une activité d’accueil (gîtes, chambres d’hôtes) … à découvrir !!